Nos Belles Histoires – PIO Cambodge

Merci à JustWorld et Compartir au Honduras
9 octobre 2017
Longines Masters de Paris 2017 – L’élégance du coeur
28 novembre 2017

Chan Sombo. Un voyage vers un futur plus lumineux

Né en 1993, le parcours de Chan Sombo a commencé tard car sa famille était très pauvre et sa scolarité était constamment interrompue quand les siens cherchaient à survivre. En 2004, la famille de Sombo a déménagé de Phnom penh à kean Svay dans la province de Kendal. Avant même qu’il n’ait la chance d’étudier le corps d’armée de son père fut dissout et la famille se retrouva sans revenus avec un père au chômage. Lorsqu’ils sont retournés à Pnon penh la situation s’aggrava avec la maladie de sa mère. Parfois ils n’avaient pas de nourriture. Malgré la maladie de sa mère, cette dernière essaya de travailler car elle seule pouvait gagner un peu d’argent. Sambo devait consoler son petit frère car ils étaient tous affamés. Sambo était desespéré.

« La seule chose que je pouvais faire pour mon frère c’était quémander un boite de riz auprès des étrangers malgré leur regard méprisant. »

Sambo est resté à la Pagode avec son frère pour mendier de la nourriture et quand le soir arrivait ils rentraient à la maison avec quelque chose de comestible pour eux et leur mère. Cependant cela n’était pas durable et la famille de Sambo dût commencer à récupérer des boites de conserves dans des poubelles. Ils durent aussi récupérer des conserves et des sacs plastiques à la décharge publique. Fin 2007, la vie de Sambo a enfin changé lorsqu’il s’est inscrit à PIO.

 

« la raison pour laquelle nous sommes rentrés à PIO fut gâce à Madame Phymean Noun qui est montée en haut de la décharge publique pour voir les pilleurs de poubelles que nous étions. Elle proposa à ma mère de m’inscrire gratuitement à l’école. Dès ce jour ma vie a changé. J’ai commencé en CE2 et obtenu mon diplôme au collège PIO. Puis j’ai poursuivi mes études à l’université en 2017. Jamais je n’aurais imaginé terminer ma scolarité et entrer à l’université.

L’entrée à l’université ne fut pas un parcours facile., mais à force de soutien et de travail, il fut admis dans une bonne université. Actuellement Sombo est inscrit à Pannasastra en tant qu’assistant dans l’enseignement en CE1 à l’école principale de Stung Mean Chey. Sombo est très persévérant et a usé de toutes ses ressources et de sa sagesse. Le corps enseignant pense qu’il a un futur très prometteur.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer