Marina Hands est une talentueuse comédienne française et cavalière de saut d’obstacle hors pair. Elle a a son actif une filmographie impressionnante dont, Lady Chatterley de Pascal Ferran (2006) ou plus récemment Jappeloup de Christian Duguay (2013). Depuis la création de l’association Just World International elle est une ambassadrice très engagée. Témoignage.

1) Comment avez-vous découvert l’association Just World International ?

Jessica (ndrl: fondatrice et directrice exécutive de JustWorld International) et moi étions amies depuis l’enfance. Nous avons appris ensemble et avons continué à monter en catégories juniors et jeunes cavaliers chacune de notre côté. Puis nous nous sommes perdues de vue à cause nos activités professionnelles. En me reconnectant au monde du cheval grâce au cinéma nous nous sommes retrouvées.

Je n’ai pas hésité une seule seconde quand Jessica m’a demandé si je voulais m’engager auprès de l’association. L’état de l’enfance dans le monde m’effare. Bizarrement, je n’ai jamais été approchée par des personnes menant des actions dans ce sens. C’est donc un engagement évident pour moi au regard de notre amitié et du fait que j’ai la certitude que nous allons dans le bon sens. Ce qui me motive c’est l’idée d’espoir, d’agir le plus tôt possible auprès de ces jeunes, avant de devoir réparer.

2) Quelques mots sur le projet « Los Patojos » ?

Je ne m’attendais pas du tout à cela. Nous avons été visiter ce centre en octobre 2014 et en seulement quatre jours, je me suis sentie éveillée et inspirée par tous les gens que j’ai rencontré. Au delà de la beauté du pays et de sa culture, j’ai été frappée par le discours de son fondateur Juan Pablo Romero Fuentes. Son idée est de planter des graines et de faire pousser des arbres et toute une vie. Il a une vision de l’éducation extraordinaire. Il ne parle pas de mettre les enfants dans un moule. Non, il parle de leur individualité, leur force intérieure, leurs goûts, sans aucun jugement. Il n’y a aucune pression intellectuelle, tout est fait pour favoriser la liberté d’expression, l’épanouissement. Juan Pablo construit des personnes, il va plus loin, en agissant sur les esprits !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer