Quand avez-vous entendu parler de JustWorld pour la première fois?

Nous avons discuté de JustWorld Jessica et moi juste avant le premier jumping de St Tropez, organisé à l’époque par Jan Tops, en 2001 ou 2002 si je me souviens bien. Dès ce concours-là, j’ai monté avec la veste bleue JustWorld. C’est la première fois que j’avais un engagement significatif vis-à-vis de l’association. Je ne côtoyais pas spécialement Jessica lorsqu’elle montait à cheval car nous n’étions pas de la même génération, nous ne montions donc pas dans les mêmes épreuves. Je montais à tout petit niveau et je la voyais évoluer dans une autre sphère. Ensuite, elle est retournée aux Etats-Unis, puis lorsqu’elle est revenue en Europe avec l’idée de créer une antenne en France, j’ai accepté de poursuivre l’aventure. A l’époque, JustWorld était déjà soutenu par plusieurs cavaliers de référence comme Philippe Rozier ou Hervé Godignon. Elle souhaitait des cavaliers un peu plus jeunes, nous en avons discuté et tout a démarré.

Pourquoi avoir voulu vous impliquer ?

Jessica est quelqu’un de très persuasif. Elle disposait d’arguments indiscutables que sont les valeurs de JustWorld. En plus de ça, sa personnalité, la connaître au travers du sport, lui a permis de rallier de nombreux cavaliers comme moi à sa cause, tout simplement parce que sa cause était bonne et que Jessica est une formidable communicante.

La cause défendue par JustWorld est les enfants. As-tu une sensibilité particulière par rapport à cette cause ?

Je n’ai personnellement pas d’enfant. Ce n’est pas l’enfant en lui-même, mais plutôt l’enfance. C’est le moment où l’éducation prend évidemment toute son ampleur. Pour moi, l’enfance représente l’avenir, et je suis toujours tourné vers le futur. Le projet JustWorld, c’est contribuer à ce que la jeunesse puisse apporter à son pays. Ce n’est pas seulement les nourrir, leur donner à boire de façon à ce qu’ils se sentent bien. C’est surtout leur donner les outils pour construire leur avenir, et une éducation qui permette au pays à se redresser grâce à sa jeunesse.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer